We've updated our Terms of Use. You can review the changes here.

L'été à Paris

by Stygmate & Paul Péchenart

/
  • Compact Disc (CD) + Digital Album

    "L'été à Paris" de Paul Péchenart & Stygmate
    Enregistré en janvier 2019 par François Casays à Accès Digital (Rouen)
    Le visuel a été dessiné par Marie Bellette et mis en page par Éléonore Navarro

    Includes unlimited streaming of L'été à Paris via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.
    ships out within 10 days

      €7 EUR or more 

     

1.
Je brille dans tous les domaines Dont vous n'f'rez jamais partie Je vous traînerai par les chaînes Vous n’savez pas qui je suis Je préfère rester de marbre Y a même pas à discuter J’ai raison et c’est point barre Pas la peine d’épiloguer Je parle de moi au futur Dont vous n’participerez pas c’est qu’ J’vous déteste et puis casse toi ils ont rayé mon armure Je ne s’rais jamais le même Après vous avoir convaincu Je régnerai sur vos terres vous faites partie de ma tribu Refrain : Je vrille quand je ralle et je divague A rester seul dans ces godasses, y a plus de fric, y a + de Loi, Y a plus personne autour de moi juste le flippe, le désarroi Mais ça m’fait marrer de les voir tous s’affoler Je ne parle plus à personne Car vos discutions m'ennuient Si un jour je vous questionne me répondre est interdit Il n'y aura plus d'histoire d'amour Car tous les cœurs seront brisés Il n'y aura pas de révolution mes chiens de garde vont vous matter je serais là pour y veiller Pas la peine de vous inquiéter Je serais là pour vous aider Me contredire est un péché Vous serez tous conditionnés Je ferais tout pour vous casser Tout vos complices.... exécutés Vous vivrez tous dans ce merdier Paroles et musique : Stygmate
2.
Nous étions des enfants difficiles, adolescents fragiles Oscillant au bord du vide, partageant le même vertige Nous avons tourné le dos, courbé l’échine, plié sans nous casser Nous avons provoqué, refusé, insisté, forcé Forcé le système, la machine de toutes nos forces réunies Nous en sommes sortis grandis, forts, fiers, intacts, intacts, intacts, intacts Nous avons lutté, nous nous sommes battus, des boxeurs butés, plein de haine et de doute Amoureux du bruit et de la vitesse, accélère sans regarder le précipice Combattants de l’inutile, sans raison apparente pour tous ceux Qui nous épient, nous traquent, nous guettent, nous chassent Voudraient nous voir à terre, nous interdire De forcer le système, la machine, de toutes nos forces réunies En sortir grandis, forts, fiers, intacts, intacts, intacts, intacts Contre tous, parfois contre nous-mêmes, révoltés, sur la corde raide Miraculés, rattrapés de justesse, tout en haut de la falaise Marchant sous le même ciel, réveillés par le même soleil Et quel réveil quand le jour se lève, pile au moment où tout s’éclaire Forcer le système, la machine de toutes nos forces réunies Pour en sortir grandis , forts, fiers, intacts, intacts, intacts, intacts Paroles et musique : Paul Péchenart
3.
J’ai quitté l’hôtel des cœurs brisés, son ciel gris et ses fleurs fanées J’ai claqué la porte et j’ai jeté la clef pour ne plus jamais y retourner Je veux vivre une vie normale Je veux tous les rayons du soleil , toutes les couleurs de l’arc en ciel Je veux chasser de mon esprit les années embrumées par la mélancolie Je ne veux plus que l’on me regarde comme quelqu’un de spécial, de trop sentimental Qui a laissé sa peau, sa vie de noctambule sur le boulevard du crépuscule Je veux vivre une vie normale Faut-il se frayer un chemin, à coups de pied, à coups de poings ? Faut-il suivre son destin sans souci du lendemain ? Je n’ai pas bénéficié d’un phénomène de chance mais tout cela n’a plus d’importance Je sais, quoi qu’on puisse dire, que le meilleur est à venir Je veux vivre une vie normale Paroles et musique : Paul Péchenart
4.
Ce qu’il me reste à faire Si je suis en colère, ce n’est pas contre vous C’est contre ce système qui me met à genou Ne soyez pas en peine quand je suis près de vous Si ma mine est blême, l’État me tient en joue L’État ne pourra pas me passer la corde au cou Plus loin que l’horizon, je vais partir pour de bon Partir dans un cargo, comme un simple matelot Escalader des monts et des merveilles de passion Éviter de tomber dans l’uni virtuel Et finir tout ce qu’il me reste à faire Toutes ces informations complètement inhumaines Qui me rendent fou, je ne suis plus moi-même Je n’attends plus rien, je vais changer mon destin Je trace mon chemin, ce qui m’attend plus loin Me tend déjà la main, efface mon chagrin Et je rirai, vous verrez, de tout avoir quitté D’être parti en cargo, loin de ces fléaux Vivre ma vraie vie, vraiment bien réelle Éviter de tomber dans l’amour virtuel Et finir tout ce qu’il me reste à faire Éviter de tomber dans l’amour virtuel Et finir tout ce qu’il me reste à faire Paroles et musique : Stygmate
5.
Trois jours sans une goutte de pluie, c’est l’été à Paris Trois jours sans voir mes amis, tout le monde est parti Je n’ai vraiment rien à faire. Il est urgent d’aller boire une bière Dans le premier bar ouvert même s’il est complètement désert Une mélodie m’entête, une chanson de Christophe Belhair Où Paris est au bord de la mer, où l’on bronze à la Villette Où les boulevards mènent à la plage pour aller ramasser des coquillages Ça serait si beau si c’était vrai, ça me ferait sûrement un drôle d’effet L’été à Paris, les jours passent au ralenti L’été à Paris, tout le monde est zen mais je m’ennuie Pas une voiture dans les rues, août n’en finit plus Seul face à moi-même sans ma chérie que j’aime L’été à Paris, les jours passent au ralenti L’été à Paris, il fait trop chaud et je m’ennuie L’été à Paris, les jours passent au ralenti L’été à Paris, tout le monde est zen mais je m’ennuie Paroles et musique : Paul Péchenart

about

"L'été à Paris" de Paul Péchenart & Stygmate
Enregistré en janvier 2019 par François Casays à Accès Digital (Rouen)
Le visuel a été dessiné par Marie Bellette et mis en page par Éléonore Navarro

credits

released February 20, 2021

license

all rights reserved

tags

Stygmate recommends:

If you like L'été à Paris, you may also like: